Que ce soit pour une protection optimale de la peau (c.à.d. prévention des escarres) ou pour une prévention et/ou correction posturale, le coussin est un élément clef du positionnement au fauteuil roulant.

Différentes classes de coussins existent pour répondre aux différents risques évalués selon un jugement clinique et des échelles validées (exemple de l’échelle de Braden, Waterlow ou Norton) :

  • Classe IA/B : risque faible à moyen (c.à.d. score de 17 à 13 sur l’échelle de Braden)
  • Classe II : risque moyen à très élevé (c.à.d. score < 12 sur l’échelle de Braden)

De la même façon de nombreuses solutions existent pour pouvoir améliorer le positionnement au fauteuil. Une mauvaise position au fauteuil part souvent d’une mauvaise position du bassin supporté par les ischions : rétroversion, antéversion, obliquité ou rotation pelvienne.

Pour aider dans ce genre de situations, de nombreuses solutions techniques existent selon que les problématiques soient réductibles ou fixes : cuvettes ischiatiques, coussins compartimentés, cales de positionnement, etc.

Le marché des coussins de positionnement

Ci-dessous les différents modèles disponibles sur le marché et distribués par 4B Médical Service :

  • Roho (par Permobil)
  • Jay (par Sunrise Médical)
  • Vicair (par Inspiral)
  • Systam
  • Pharmaouest